layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Chiens dits "dangereux"

Un vétérinaire informe les élus sur les chiens dangereux

Un vétérinaire informe les élus sur les chiens dangereux

Article publié le : 06/10/2015

Eric Joseph, premier adjoint à la mairie de Jugon-les-Lacs dans les Côtes-d’Armor (Bretagne), est également vétérinaire. Il est l’initiateur d’une réunion informelle en direction des élus et des employés de mairie concernant la gestion des chiens errants ou dits dangereux. 

Eric Joseph, premier adjoint à la mairie de Jugon-les-Lacs dans les Côtes-d’Armor (Bretagne), est également vétérinaire. Il est l’initiateur d’une réunion informelle en direction des élus et des employés de mairie concernant la gestion des chiens errants ou dits dangereux. 

La loi sur les chiens dits dangereux ne cesse d’évoluer. Les possibilités d’action d’un maire face à un chien susceptible de présenter un danger aussi. Quant à la divagation, des textes existent depuis déjà fort longtemps. 

Pour autant, les maires et autres élus ainsi que les employés municipaux ne savent pas toujours comment réagir, en cas de plaintes de voisinage notamment. 

Eric Joseph, premier adjoint à la mairie de Jugon-les-Lacs (Côtes d’Armor), est également vétérinaire. Il est l’initiateur d’une réunion informelle qui s’est tenue fin mars en direction des élus du canton de sa commune. 


Plusieurs recours possibles pour le maire


Plusieurs possibilités s’offrent au maire face à un problème occasionné par un chien : 

- il peut ordonner une évaluation comportementale chez un vétérinaire inscrit sur une liste préfectorale et se référer à celle-ci pour prendre une décision à l’encontre du maître du chien. La décision peut aller de la « simple » formation du maître à l’euthanasie du chien incriminé.  


- il peut accorder mais aussi refuser de délivrer le permis de détention obligatoire pour les chiens de première et deuxième catégorie et qui est délivré dans les mairies ; 

« Quasiment tous les textes sont en place, sauf l'observatoire des morsures dont l'efficacité dépend de l'implication du corps médical », indique Éric Joseph*. « Les accidents mortels provoqués par les chiens ne sont pas plus nombreux aujourd'hui qu'hier », poursuit-il avant de rappeler que « tout fait de morsure d'un chien sur une personne doit être déclarée en mairie. » 

* Source : ouest-france.fr



SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Drapeau : DR - Photo : mairie de Jugon-les-Lacs

Chien dangereux Trouble du comportement
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure