layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Actualité

Refuges et associations: 1 hashtag pour 1 fonds d'urgence

Refuges et associations: 1 hashtag pour 1 fonds d'urgence

Article publié le : 31/07/2020

L'association Ethics For Animals a lancé sur les réseaux sociaux 1 hashtag pour obtenir du gouvernement le déblocage d'un fonds d'urgence en faveur des refuges indépendants et des associations de protection animale en difficulté : #SauvonsLesAssociations. Il est accompagné d'un visuel interpellant le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie.

« Nous avons remis un dossier documenté à la demande du cabinet de l'ancien ministre de l'agriculture, nous avons mis en évidence l'erreur commise qui a faussé le vote de l'amendement parlementaire en faveur des associations dédiées aux animaux domestiques, nous avons demandé un rendez-vous pour évoquer la situation très préoccupante des refuges et des associations de protection animale mais, pour le moment, nous n'avons toujours pas obtenu les avancées espérées », explique déclare Nicolas Castaing, Responsable Communication d'Ethics For Animals. « Nous lançons donc cet appel via les réseaux sociaux pour débloquer la situation et ce fonds par la même occasion. »

Tel est l’objet de #SauvonsLesAssociations, accompagné d'un visuel interpellant le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie.

Des personnalités aux côtés d'Ethics For Animals

Ethics For Animals, épaulé par One Voice, L'Arche des Associations et le Collectif Chats 100% Stérilisation Obligatoire, peut également compter sur de nombreuses personnalités qui, à l'instar de Cécile Bois, Anaïs Delva, Maxime Dereymez, Lola Dewaere, Arielle Dombasle, Linda Hardy, Elsa Lunghini, Frédéric Michalak, Sara Mortensen et Vincent Niclo notamment ont diffusé le même message à l'attention du ministre de l'Agriculture.

« Il est urgent de tirer le signal d'alarme auprès du ministre de l'Agriculture : les refuges et associations sont dans une situation très critique. Nous avons noté un déficit de 58% entre 2019 et 2020 pour des structures qui fonctionnent à flux tendu dans 75% des cas. Il est temps que le ministre nous entende. Il doit réagir et nous apporter une réponse. Nous sommes déterminés, nous ne lâcherons pas, il en va de la vie de très nombreux animaux », conclut Nicolas Castaing.

 

A lire également 

Pas de fonds d'urgence pour la protection animale

Pas de secrétariat d’État pour la cause animale

 

SantéVet

Ensemble, prenons soin de votre animal

Photo : 123rf – Visuel : Ethics For Animals

Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure