layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Chiens dits "dangereux"

Patous : les chiens de berger risquent l'euthanasie

Patous : les chiens de berger risquent l'euthanasie

Article publié le : 14/10/2015

Suite à une morsure par un Patou (chien de Berger), une préfecture a pris un arrêté autorisant la capture, voire l'euthanasie, des chiens qui outrepasseraient leur rôle de gardien. 

Suite à une morsure par un Patou (chien de Berger), une préfecture a pris un arrêté autorisant la capture, voire l'euthanasie, des chiens qui outrepasseraient leur rôle de gardien. 

Les chiens appelés Patous (chiens de Montagne des Pyrénées utilisés pour la garde de troupeaux) peuvent être croisés par des promeneurs ou des randonneurs sur les sites où ils sont affectés.

Suite à l'attaque d'une femme par un de ces chiens, le sous-préfet de Céret (une commune d'environ 7 500 habitants situé dans le sud de la France), Antoine André, a demandé au maire d'Argelès-sur-Mer de prendre des dispositions en " vertu de ses pouvoirs de police ". 

Ainsi, ces chiens qui " outrepasseraient leur mission de garde des troupeaux et, malgré leur image sympathique, attaqueraient les randonneurs pourront être capturés dans les Pyrénées-Orientales et risquent même l'euthanasie ", rapporte le site du parisien.fr.

La victime, qui avait subi des morsures, avait été attaquée alors qu'elle promenait son propre chien. Pierre Aylagas, premier magistrat de la commune située au bord de la Méditerranée et au pied du massif des Albères, a donc signé le 16 novembre dernier un arrêté de " mise en dépôt ". Celui-ci autorise la capture des chiens par une société spécialisée et leur placement en fourrière, où ils seront examinés par un vétérinaire comportementaliste.


L'avis du vétérinaire


" Le vétérinaire pourra préconiser certaines mesures, comme le port d'une muselière ou le confinement des chiens ", a expliqué Antoine André à l'AFP (Agence France Presse). " Si leur propriétaire ne les accepte pas ou n'est pas en mesure de les appliquer, le maire pourra réclamer l'euthanasie après avoir pris un second avis de vétérinaire ", a ajouté le sous-préfet.

L'ensemble de la procédure s'effectuera aux frais du propriétaire, a encore précisé l'administré de Céret. " Nous avons des problèmes avec des patous gardant des élevages en zones péri-urbaines [auxquelles] ils ne sont pas adaptés ", a-t-il justifié.

Le propriétaire mis en cause s'est engagé à présenter ses cinq patous à un vétérinaire pour éviter leur capture. C'est ce qu'a déclaré le chef de la police municipale, Lucien Nogues.

Source : le parsien.fr, 17/11/2010

Lire également notre article sur les chiens de Montagne des Pyérénées et les promeneurs





SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

 

Race de chien Morsure
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure