layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Organiser les vacances avec son chien, chat ou NAC

Organiser les vacances avec son chien, chat ou NAC

Article publié le : 23/09/2015

Partir avec son chien, chat ou NAC en vacances se prépare. Sur notre site, vous trouverez des conseils pratiques pour organiser au mieux vos congés avec votre animal. Et pour ne rien oublier dans la longue liste des choses à prévoir, voici quelques rappels essentiels…

Partir avec son chien ou son chat, voire avec son NAC en vacances doit être un plaisir. Bien entendu, il faudra prévoir tout un tas de choses : de la trousse de soins et d’entretien de l’animal, ses papiers (passeport européen, carnet de santé documents exigés pour les chiens dits dangereux, feuilles de soins imprimés au préalable si l'animal est assuré)...

Ou encore penser à l’organisation du voyage, qui devra s’effectuer dans les meilleures conditions possibles lorsque le trajet se fait en voiture. En anticipant notamment le mal des transports dont peuvent souffrir certains animaux.

Faire également très attention au coup de chaleur. Si vous voyagez en train, il faudra penser à acheter un titre de transport pour le chien ou chat. Le prix est généralement fonction du poids. En avion ou en bateau, se renseigner au préalable sur le règlement propre à chaque compagnie.

Une fois sur place, il faudra dans un premier temps s’assurer que l’endroit de villégiature ne présente pas de dangers (blessures, chute, fugue - de nombreux systèmes de géolocalisation sont désormais disponibles sur Internet -, risques de noyade dans les piscines et lors des baignades…). Un animal peut aussi avoir du mal à s’adapter au changement d’environnement. Là aussi, votre vétérinaire pourra vous proposez des solutions, comme un produits à base de phéromones naturelles (à utiliser aussi contre le stress des transports). A noter que SantéVet rembourse à hauteur de la formule souscrite par le maître ce type de traitement qui ne nécessite pas d’ordonnance pour son achat chez le vétérinaire. Mais qui fait partie des traitements ayant une visée thérapeutique.

Penser également à noter les numéros des cliniques ou cabinets vétérinaires proches de l’endroit où l’on réside. S’assurer que la location, le camping, l’hôtel, etc. dans lequel vous allez passer vos vacances accepte bien les animaux domestiques. Dans les locations saisonnières de tourisme, les bailleurs ont tout à fait le droit d’en interdire la présence. Cela peut concerner tout type d’animaux domestiques, donc y compris les NAC.

Pour vous aider à organiser vos vacances avec votre animal, vous pourrez facilement retrouver de nombreux conseils dans notre site (rubriques « Guide et conseils » chien, chat, et NAC).

Voici, pour rappel, quelques points essentiels parmi d’autres auxquels il faut penser dans l’organisation de vos vacances avec votre animal.

 

Vaccin contre la rage : 21 jours pour qu’il soit valide

 

Si vous vous rendez à l’étranger ou bien encore si vous choisissez le camping, en restant en France, le chien ou le chat devra être correctement vacciné contre la rage. Le vaccin antirabique n’est valide que 21 jours après l’injection.

Il faut donc s’y prendre suffisamment tôt. Correctement identifiés, le passeport européen établi par le vétérinaire est le seul document officiel qui atteste de cette vaccination pour les chiens, chats et furets.

Depuis le 29 décembre 2014, un nouveau passeport européen a fait son apparition pour le chien, chat et furet (« l’ancien » reste valable). L’âge minimum à partir duquel l’animal devra être vacciné contre la rage est dorénavant fixé à 12 semaines

 

Renouveler un traitement vétérinaire : ce qu’il faut savoir

 

Si votre chien, chat ou NAC souffre d’une maladie nécessitant un renouvellement de traitement sur ordonnance, il sera possible de l’obtenir dans une pharmacie. Le pharmacien ne peut en aucun cas délivrer un médicament portant un cadre rouge sur l’emballage sans présentation d’une ordonnance. Celle-ci doit en outre comporter la mention « renouvellement autorisé ». Les ordonnances à renouvellement autorisé ont une durée de validité limitée à 1 an.

Un vétérinaire ne peut pas quant à lui délivrer un médicament sur présentation d’une ordonnance faite par un vétérinaire exerçant dans un autre cabinet ou une autre clinique.

Un vétérinaire doit, selon la loi, avoir examiné votre animal pour établir une ordonnance et délivrer un traitement.

Avant le départ, il est donc recommandé de faire le point sur le traitement en cours avec votre vétérinaire habituel.

Sinon, tous produits de soins et d’entretien courant pourront être obtenu auprès de n’importe quel vétérinaire. Et si vous disposez d’une assurance santé animale comportant un forfait prévention, celui-ci pourra fort bien être utilisé chez n’importe quel vétérinaire.

 

Camping : tous les animaux ne sont systématiquement admis

 

Une précaution à prendre – au même titre qu’un transport en avion : prendre connaissance du règlement concernant les animaux de compagnie et les conditions d’admission. Certains campings peuvent refuser les chiens dits dangereux tels que définis par la loi de janvier 99. Mais aussi les NAC, comme par exemple les furets ! Certaines compagnies refusent d’embarquer les chiens et chats de type brachycéphales (face aplatie) à cause des problèmes de respiration dont ils peuvent souffrir.

Certains campings exigeront que l’animal ne soit pas laissé seul en l’absence de ses maîtres… même enfermés : pas très facile d’emmener son chat à la plage ! La présentation du carnet de santé ou du passeport européen pourra être demandé lors de l’arrivée. Pour justement vérifier que le chien ou chat est bien identifié (puce électronique ou tatouage), vacciné contre la rage…

 

Coussinets et peau protégés des brûlures et du soleil

 

Avec la hausse des températures, ce n’est pas seulement l’air ambiant qui devient parfois difficile à supporter pour les chiens (et les chats ayant accès à l’extérieur).

Le bitume, par exemple, peut rapidement atteindre les 50°, occasionnant des brûlures aux coussinets !

Le bitume peut aussi fondre sous la chaleur et se coller aux pattes (aux poils entre les doigts).

Il faut donc éviter les sorties aux heures les plus chaudes, et les promenades sur ce type de revêtement.

De même, marcher sur le sable lorsqu’il fait chaud peut être pénible et douloureux pour le chien.

Comme pour les humains, l’exposition au soleil n’est pas sans danger. Il existe désormais des écrans solaires spécialement élaborés pour les chiens, notamment disponibles chez le vétérinaire. Ce genre de protection contre les UVA et UVB est parfait pour les chiens à poil blanc et pour protéger les zones sensibles du corps de l’animal (pavillon des oreilles, museau, intérieur des cuisses, ventre). Il convient aussi aux chiens souffrant de problèmes occasionnant une dépigmentation.

A renouveler régulièrement, notamment après la baignade. D’ailleurs, si lez chien profite de la plage, un bon rinçage au retour est conseillé afin d’éliminer le sel de l’eau de mer et le sable, qui peuvent être irritants.

Et bien qu’il existe des traitements antiparasitaires (contre les puces, tiques, voire moustiques) qui sont waterproof, il convient là aussi de renouveler le traitement si les bains sont répétés.

 

Gare aux piqûres

 

A la plage, il faudra aussi se méfier des méduses. Tant celles présentes dans l’eau que celle échouées sur le bord de plage. Leur contact peut provoquer une réaction allergique plus ou moins vive, nécessitant là aussi une consultation vétérinaire.

Autres dangers de l’été : les piqûres de guêpe, frelons… que certains chiens ne résistent pas à vouloir attraper. Même s’il est parfois difficile de les en empêcher, il convient d’être prudent. Certains chiens peuvent faire une réaction ; et une piqure dans un endroit sensible comme dans la gorge sont à redouter.

Dans le sud de la France, certains insectes véhiculent aussi des maladies : la leishmaniose canine, en particulier, contre laquelle il existe désormais un vaccin.

 

Ne pas changer son alimentation

 

Du point de vue alimentation, il faudra continuer de distribuer au chien ou chat son aliment habituel. Tout changement peut en effet occasionner des troubles digestifs.

 

La course aux plages autorisées

Si certaines plages sont autorisées hors saisons, elles deviennent inaccessibles aux chiens durant la période estivale. D’autres bénéficient de créneaux horaires durant lesquels l’accès aux chiens est autorisé (tôt le matin puis en fin de journée).

De manière générale, les plages non surveillées sont celles où les chiens demeurent le plus autorisés.

Les maîtres pourront prendre connaissance du règlement qui régit les plages grâce à un affichage. Les contrevenants s’exposent à une amende.

L’idéal reste, pour ne pas être pris au dépourvu, de lister avant le départ les plages accueillant sans problème les animaux.

Pour cela, le plus simple est de s’adresser au syndicat d’initiative ou à l’office de tourisme (voire la mairie) de son lieu de vacances.

Certains disposent de sites internet, mais n’offrent pas la possibilité de connaître l’accès aux plages pour les chiens !

La Fondation 30 Millions d’Amis édite par exemple de nouveau en 2015 son Dico des vacances pas bêtes.

Outre de nombreux conseils et astuces pour des vacances réussies avec son animal, ce petit guide liste les plages accueillant les animaux sur les côtes françaises. Ce guide est disponible gratuitement, sur simple demande, ou bien consultable en ligne sur le site de la Fondation 30 Millions d’Amis (www.30millionsdamis.fr).

A consulter également le site Ils partent avec nous et sa campagne qui fête cette année sa 30e édition.

 

Bars, restaurants… quels règlements pour les chiens

Au restaurant, au café ou au bar, c’est le responsable de l’établissement qui décide s’il autorise ou non la présence de chiens.

A la différence des autres commerces alimentaires, le propriétaire des lieux n’est pas tenu d’afficher cette interdiction.

 

Et si je ne peux pas partir avec mon animal ?

De nombreux systèmes de garde existent désormais. Là aussi, tout est question d’organisation et mieux vaut s’y prendre suffisamment à l’avance pour pouvoir confier son compagnon et partir l’esprit tranquille.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photos : 123rf

Sac de transport Transport Vacances Mal des transports
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure