L'actu des animaux

Actualité

Davantage de carnivores importés en France chaque année

Davantage de carnivores importés en France chaque année

Article publié le : 13/11/2017

Partagez sur :

La société I-CAD, qui gère le fichier national d'identification des animaux carnivores domestiques en France, a publié une étude sur les importations d'animaux domestiques. Celle-ci souligne qu'en 2016, 32.885 chiens et chats ont été importés en France par des particuliers et professionnels animaliers. Soit 17 % de plus qu'il y a 4 ans.

La société I-CAD, sous délégation du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, a pour mission de gérer le Fichier National d’Identification des animaux carnivores domestiques en France (chiens, chats et furets). Ce fichier est l'une des plus grosses bases de données françaises concernant les animaux ; plus de 16 millions d’entre eux y sont identifiés.

Une étude menée par l’I-CAD met en avant que l’importation d’animaux domestiques en France est croissante. Elle a augmenté de 17% en 4 ans.

1 529 animaux domestiques sont importés en moyenne chaque mois par les Français. En 2016, 32.984 chiens, chats et furets ont été importés. Respectivement : 27.296 chiens, 5.589 chats, et 99 furets. 14.260 animaux par les professionnels (45%), et 18.364 par les particuliers (55%).

 

Le « Top 5 » des chiens et chats les plus importés en France

 

Les 5 races de chiens les plus importées par les particuliers sont :

- le Chihuahua,

- le Yorkshire Terrier,

- le Bouledogue français,

- le Berger allemand,

- et le Spitz.

Concernant les chats, il s’agit de :

- l’Européen,

- du Maine Coon,

- du British Shorthair,

- du Bengal,

- et du Persan.

L’Ile-de-France est la région qui arrive en tête dans les régions de destination avec 3.834 animaux ; suivie par les Hauts-de-France (2.586), et le Grand-Est (2.502).

Les pays de provenance sont principalement la Belgique, en tête (2.702), puis l’Espagne (2.103), et le Portugal 1.5012 concernant les chiens. Pour les chats, le « Top 3 » des pays de provenance sont : la Belgique (494), la Russie (321), et l’Espagne (277). Enfin, concernant les furets, la classements des pays de provenance est le suivant : Etats-Unis (23), Hollande (22), et Belgique (5).

 

Importations d’animaux en France : des règles à respecter

 

L’importation d’animaux domestiques est soumise à des règles que les Français ignorent parfois, dont l’objectif majeur est de limiter les risques sanitaires, en profite pour rappeler l’a société I-CAD. Elle saisit donc également cette occasion pour rappeler la réglementation en vigueur et les risques encourus.

L’I-CAD rappelle donc que pour entrer sur le sol français, un animal doit :

- être identifié par puce électronique (ou tatouage si lisible et réalisé avant le 3 juillet 2011) ;

- avoir un passeport européen fourni et rempli par un vétérinaire s’il vient d’un pays UE ou de Suisse (certains pays hors UE/Suisse n’ont pas de passeport). La rubrique «Examen Clinique» est nécessaire s’il s’agit d’un échange commercial ;

- disposer d’une attestation de mouvement non commercial ;

- disposer d’un titrage antirabique pour certains pays hors UE non dispensés et d’un certificat sanitaire établi par un vétérinaire du pays d’origine s’il vient d’un pays hors UE ;

- être vacciné contre la rage (primo-vaccination – considérée comme valide après un délai de 21 jours) et rappels en cours de validité́) ;

- faire l’objet d’une demande d’enregistrement dans le fichier national français I-CAD sous 8 jours, dès son arrivée sur le sol français.

A noter également que les chiens dits dangereux (de première catégorie ou « chiens d’attaque ») sont interdits d’importation, tout comme les carnivores domestiques de moins de 12 semaines et les carnivores domestiques non vaccinés contre la rage ainsi que les animaux non identifiés.

L’I-CAD saisit également l’occasion de rappeler les risques encourus et enfin en cas de non-respect de la réglementation en vigueur : 300.000 € d’amende et jusqu’à 2 ans de prison ; mise en quarantaine des animaux concernés ; voire l’euthanasie aux frais du propriétaire.

Dans le cadre d’un échange non commercial, un particulier ne peut importer plus de 5 animaux, sauf cas dérogatoires : concours, exposition, manifestation sportive.

 

A retenir

70.000 : c’est le nombre de personnes tuées part la rage chaque année, principalement en Afrique et en Asie (source : OIE, Organisation Mondiale de la Santé).

 

SantéVet

Assurer son animal, c’est pas bête

Photo : 123rf

Vaccination Identification Rage

Partagez sur :

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back