layout/navbar/fr_FR/fr_FR/editoArticle/

L'actu des animaux

Dossiers

Chiens guides : une enquête soulève les difficultés d’accès

Chiens guides : une enquête soulève les difficultés d’accès

Article publié le : 06/05/2019

Les maîtres de chiens guides d’aveugles peuvent rencontrer au moins une difficulté par semaine pour accéder à un lieu ouvert au public ! C’est ce que révèle une première enquête menée sur le terrain. 

La Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles, l’Association Nationale des Maîtres de Chiens Guides d’Aveugles et les Ecoles de Chiens Guides fédérées ont réalisé une grande enquête sur les conditions d’accès aux lieux publics pour les chiens guides et leurs maîtres. 

Celle-ci s’est déroulée du 12 au 27 février 2013, et a investi 1 044 lieux ouverts au public partout en France métropolitaine, par 119 maîtres de chiens guides. 

Les résultats montrent toute la difficulté, malgré la loi, à faciliter à ces personnes et à leurs chiens d'assistance leur droit de livre circulation. 

Dans 15 % des cas, les chiens guides et leurs maîtres ne peuvent accéder librement dans un lieu ouvert au public ! 


Les chiens guides sont refusés dans plus de 6 % des cas


Leur accessibilité est freinée dans 8,8 % des cas et refusée dans 6,3 % des cas. Cela représente au moins une difficulté par semaine pour les maîtres de chiens guides

L’objectif zéro refus n’est malheureusement pas atteint alors même que la loi* autorise l’accès des chiens guides et de leurs maîtres dans tous les lieux ouverts au public, et sans surfacturation et que son non-respect est passible d’une amende de 150 à 450 €.


Un rappel général à la loi s’impose 


Pour les investigateurs de cette première grande enquête sur ce thème à l’échelon national, « il est urgent de réagir. Un rappel général à la loi s’impose ! »

« Alors que le chien guide, qui est remis gratuitement, apporte plus de liberté et de confort pour une personne déficiente visuelle et qu’il existe une législation favorable, les maîtres de chiens essuient encore trop de refus, doivent justifier la présence de leur chien guide à leur côté, rappeler la loi voire même justifier leur déficience visuelle ».

Il y a encore des efforts à faire pour que cessent ces discriminations et que le quotidien des personnes, qui ont choisi le chien guide, s’améliore.

* Loi n° 2005-102 du 11 février 2005, article 54 et 53 ; à noter que le droit d’accès à tous les lieux ouverts au public existe depuis 1987. 


Commerces, transports, loisirs… refoulés de partout  ! 

Les difficultés d’accès des chiens guides d’aveugles et de leurs maîtres sont réelles et récurrentes, souligne l’enquête. 

Elles représentent : 

  • 3 % des cas dans un commerce de proximité (fleuriste, pharmacie... ) ;

  • 7,2 % des cas dans un commerce de bouche (boulangerie, chocolatier... ) ; 

  • 7,2 % des cas dans un établissement de service public (mairie, commissariat...) ; 

  • 8,4 % des cas dans un restaurant ; 

  • 12 % des cas dans une grande surface ; 

  • 15,4 % des cas dans un cinéma ; 

  • 16,8% des cas dans une salle de spectacle ; 

  • 23,9% des cas dans un hôtel ; 

  • 32,9 % des cas dans un taxi ; 

  • 40,2 % des cas dans une maison d’hôte. 


Voilà ce qu’ont pu entendre les maîtres de chiens guides d’aveugles durant cette enquête. Des prétextes couramment invoqués au quotidien et qui se multiplient :

- « Vous ne pouvez pas rentrer avec votre chien guide ; l’interdiction vient de notre siège... », a répondu un responsable d’une grande surface à Nancy, à Madame Anne B.

- « Les chiens, y compris les chiens guides, sont strictement interdits ! », a répondu un responsable d’un cinéma à Rodez, à Monsieur Gilbert M.

- « Loi ou pas, pas de chiens guides... », a répondu un responsable d’un hôtel à Dijon, à Madame Céline L.

 

Un rendez-vous avec les représentants du gouvernement

Le 8 avril 2013, une délégation de maîtres de chiens guides a rendez-vous avec le cabinet de Marie- Arlette Carlotti, ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion. 

Elle va notamment lui remettre les 30 000 signatures des personnes qui soutiennent ces revendications depuis plusieurs mois, confortées par les résultats de l’enquête.





SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo DR

Chien d’assistance
Partagez cet article

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure