Conseils du Dr Valérie Dramard
Comportement chien

Bien réprimander son chien

Article publié le : 13/11/2014

Partagez sur :

La réprimande consiste à provoquer chez le chiot une émotion négative (surprise ou crainte).

Si votre chiot est sensible, il réagira dès que vous hausserez le ton. Une voix grave et forte disant « non » ou « stop » avec une expression de colère, le surprendra.

Il faut toutefois veiller à bien doser punitions et récompenses.

Si vous ne faites que de la réprimander, votre chiot ne saura pas comment agir pour vous contenter. Il risque donc d’accumuler les erreurs !

Une phase d’apaisement est nécessaire. Elle permet de mieux guider le chiot pour qu’il comprenne ce qu’il doit faire et ce qui lui est interdit.

Après une réprimande, détournez votre regard, attendez quelques secondes ou minutes puis appelez-le gentiment en souriant pour qu’il vienne se calmer près de vous.

 

Quelques points à retenir

- Pour être efficace, une bonne réprimande doit être effectuée pendant le mauvais comportement, à l’instant, non après.

- Il faut clairement lui dire « non » quand il agit mal, et clairement « oui » quand il se comporte bien.

- Dès que votre chiot comprend et stoppe son mauvais comportement, cessez votre réprimande, attendez un peu puis appelez-le gentiment.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Partagez sur :

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure

Pourquoi le chat remue ses fesses avant « d’attaquer » ?

Avant de bondir sur une proie, le chat remue son arrière-train. Mais pourquoi ? Se donner davantage de volume… et se préparer à l’attaque ! Mais pas seulement pour s’en prendre à un nuisible. D’ailleurs il a aussi tendance à vous montrer ses fesses... mais alors par signe d’affection !

Découvrir »
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back