Conseils du Dr Valérie Dramard
Comportement chien

10 clés pour rendre son chien heureux !

Article publié le : 05/10/2016

Partagez sur :

Lors du premier congrès scientifique et transdisciplinaire Dog Revolution qui s’est tenu les 1er et 2 octobre à l'université Paris Ouest Nanterre, professionnels du monde canin, spécialistes de la pensée humaine, psychologues, juristes et sociologues, se sont entre autres interrogés sur ce qui fait un bon chien dans la société d'aujourd'hui. Et sur les réponses à apporter face aux comportements gênants. Résumé…

Lors du premier congrès scientifique et transdisciplinaire Dog Revolution qui s’est tenu les 1er et 2 octobre à l'université Paris Ouest Nanterre, professionnels du monde canin, spécialistes de la pensée humaine, psychologues, juristes et sociologues, se sont entre autres interrogés sur ce qui fait un bon chien dans la société d'aujourd'hui. Et sur les réponses à apporter face aux comportements gênants. Résumé… 

Devant plus de 450 personnes, les intervenants invités par les Dr Thierry Bedossa et Antoine Bouvresse, vétérinaires organisateurs du 1er congrès scientifique et transdisciplinaire Dog Revolution, ont posé les jalons pour mieux vivre avec nos chiens.

Comprendre et respecter leur nature est un des points essentiels qui en est ressorti. Voici 10 clés qui ont été évoquées et mises en avant.

 

1-Se mettre à la place du chien et s'oublier

L'humain a toujours considéré le chien d'un point de vue anthropocentré, souvent comme une projection de ses propres envies ou une réponse à ses névroses.Moins d'égocentrisme, un regard plus empathique, et le chien redevient un individu à part entière, plus un objet.

 

2-Le respecter

Un chien n'a pas forcément besoin d'être habillé ou de danser pour être heureux avec nous. Il a avant tout besoin qu'on respecte sa nature de chien et qu'on lui permette de l'exprimer.

 

3-Comprendre sa nature

Le chien est un animal intelligent et sensible, comme nous, à la recherche du plaisir. Toute adoption suppose donc de se renseigner sur le chien que l'on choisit, et d'évaluer si notre vie sera compatible avec celle qu'il doit avoir en tant qu'espèce et race.

 

4-Se débarrasser de ses idées reçues

La dominance, la vie en chenil, faire manger le chien après nous, le faire dormir dans son coin, un beau chien est un bon chien... Autant d'idées qu'il convient de jeter pour partir sur des bases saines ! Le comportement du chien est complexe et ses structures sociales nombreuses. Chaque chien est différent et ne rentrera pas dans des cases préétablies.

 

5-Apprendre à le lire et à l'écouter

Le comportement éthologique du chien est extrêmement riche et varié, mais pas toujours facile à décoder pour un maître débutant. Cela s'apprend ! Les vétérinaires comportementalistes, les éducateurs sont là pour aider à identifier les signaux, les interpréter, et ainsi éviter de commettre des erreurs.

 

6-Adapter son environnement à ses besoins

Un chien a besoin de courir, d'avoir des interactions avec ses congénères mais aussi avec de nombreux humains et d'autres espèces animales. C'est une espèce sociale, qui aime aussi explorer un territoire, mastiquer, se rouler dans la boue. Autant que possible, il faut satisfaire ses besoins.

 

7-Reconnaître son travail auprès de nous 

La compagnie, c'est un travail, au même titre que de garder un troupeau ! Et tout travailleur mérite d'avoir du temps libre. Un chien qui n'a plus à se maîtriser quelques heures par jour est mieux dans ses pattes.

 

8-Maîtriser nos peurs et nos émotions

Tenir perpétuellement son chien en laisse de peur qu'il ne s'échappe, lui crier dessus parce qu'on manque de patience, le punir à mauvais escient, lui communiquer notre stress ou notre mal-être... Le chien nous comprend et nous ressent fortement, et ces éléments peuvent l'affecter. Un bon maître, si besoin, peut demander l'assistance d'un psychologue pour être mieux dans sa vie, et donc mieux avec son entourage, et son chien.

 

9-Progresser ensemble

Rien n'est irrémédiable. Rééduquer un chien demande de très grandes compétences, mais ce n'est pas impossible. Un maître conscient et impliqué dans le travail avec le vétérinaire et l'éducateur pourra améliorer sa relation avec son animal. Et si le blocage persiste, un placement réfléchi est une meilleure solution qu'une souffrance destructrice pour le chien et le maître.

 

10-L'aimer

L'amour ne suffit pas, mais il reste indispensable à une relation épanouie. C'est le ciment qui fait tenir tout l'édifice construit en suivant les 9 premiers points. Sans amour, il n'y a rien qui tient ! Et l'amour, c'est être à l'écoute de l'autre.

 

SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

Photo : http://dog-revolution.fr/ 

Partagez sur :

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure

Pourquoi le chat remue ses fesses avant « d’attaquer » ?

Avant de bondir sur une proie, le chat remue son arrière-train. Mais pourquoi ? Se donner davantage de volume… et se préparer à l’attaque ! Mais pas seulement pour s’en prendre à un nuisible. D’ailleurs il a aussi tendance à vous montrer ses fesses... mais alors par signe d’affection !

Découvrir »
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back