> > > Toxoplasmose chez le chat : quels risque...

Toxoplasmose chez le chat : quels risque pour la femme enceinte ?

Article publié le : 06/07/2011

Toxoplasmose chez le chat : quels risque pour la femme enceinte ?

La toxoplasmose, maladie parasitaire, est notamment très souvent redoutée par les femmes enceintes. Quels sont véritablement les risques et quelles précautions faut-il prendre? 

La toxoplasmose est une maladie parasitaire -toxoplasma gondii- qui peut toucher toutes les espèces animales au sang chaud. 

C’est une crainte souvent évoquée par les femmes enceintes. Le site l’Express.fr fait le point dans un article afin de savoir si ces craintes sont fondées, quels sont les véritables risques et les précautions à prendre. 

L'être le plus faible face à cette maladie est le fœtus, rapporte l’article. « La femme enceinte qui n'a jamais été victime du parasite est considérée comme positive. Elle peut donc le transmettre (selon plusieurs conditions) à l'enfant en gestation. "Beaucoup de Françaises sont négatives contrairement aux britanniques par exemple, peu amateurs de viande crue" », précise [un] gynécologue.  

Le chat est régulièrement évoqué comme le porteur dangereux. « Effectivement, un chat chasseur qui attrape régulièrement des proies risque de développer la maladie et de voir des œufs de toxoplasma dans ses selles », confirme pour sa part le Dr Marie-Pierre François, vétérinaire spécialiste des chats, dans ce dossier.

« S'ils ne sont pas dangereux pour le félin, ces œufs, qui mettent 3 ou 4 jours à se développer, peuvent s'accrocher aux poils du chat. S'il gratte sa litière et qu'elle n'est pas nettoyée régulièrement, le parasite va coller à ses pattes; pattes qu'il lèche pour se laver. Et sa langue répandra l'infection sur tout son corps. »


Inutile de se séparer voire de faire euthanasier le chat pour autant ! 


Pour autant, il apparaît inutile de inutile de se séparer du chat, voire de le faire euthanasier pour les maîtres futurs parents. Le Dr Marie-Pierre François indique que ce genre de demande reste toutefois fréquente ! 

« Il suffit de redoubler de vigilance quant à l'hygiène. Il est nécessaire de changer tous les jours la litière d'un chat, avec des gants ou, mieux, de la faire changer par quelqu'un d'autre. Il vaut mieux également éviter de lui donner de la viande crue pour qu'il ne soit pas contaminé. D'autre part, il peut être judicieux de bien se laver les mains après avoir touché l'animal. Et la spécialiste des félidés conclut : "Un chat qui a toujours été élevé dans un appartement, qui ne sort pas et mange des croquettes a d'infimes chances d'être porteur du parasite." »

Source : L’Express.fr
 




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien et chat

 

Photo : Fotolia.com


Tags : Litière  -  Toxoplasmose

COMMENTAIRES