L'actu des animaux
Education et activités

Petits chiens : éduquez-les comme des grands !

Petits chiens : éduquez-les comme des grands !
Article publié le : 01/10/2009

Partagez sur :

Qu’il soit petit ou grand, n’importe quel chien doit faire l’objet d’une socialisation précoce. Son éducation doit également démarrer dès son arrivée. Il faut parfois se faire un peu violence, mais la cohabitation future en dépend. Les petits chiens sont craquants, mais ils savent aussi en jouer ! 

Un petit chien doit être élevé exactement comme un gros chien. En appliquant les règles de base de l’éducation canine. A savoir : s’imposer face à lui comme étant le chef de meute afin d’établir dès l’arrivée dans son nouveau foyer la hiérarchie. 

Puis poser clairement les interdits. Certains chiens sont plus sensibles que d’autres aux ambiances. Pour ceux-là, il faudra être patient, mais surtout juste. La brutalité ou le fait de crier sur un chien peut le perturber. 

Utiliser le jeu est un excellent moyen d’inculquer les ordres de base et apprendre à son nouveau compagnon les bonnes manières. Les séances seront assez courtes et, dans tous les cas, devront toujours se terminer sur un ordre correctement exécuté. 

Caresses, compliments, récompenses sont à utiliser sans modération. Elles valent cent fois mieux que la répression. 

D’autres chiens ont l’art de tester leurs maîtres en permanence et ne ratent pas une occasion de profiter d’un moment de faiblesse. Il faut donc être constant et ne pas relâcher la garde. 


Fermeté et logique


Il est d’autant plus difficile de résister à un chiot, car il est craquant, quelle que soit la race. On se laisse facilement attendrir, en se disant qu’une bêtise ou un ordre non restitué n’est pas bien grave.

Par contre, le chiot va vite enregistrer et ne comprendra plus pourquoi ce qui était autorisé hier est interdit aujourd’hui. Vous devez faire preuve d’autorité. 

Nombreux sont les maîtres de petits chiens qui s’en mordent aujourd’hui les doigts d’avoir été trop laxistes. Cela donne des chiens capricieux, qui aboient pour un oui ou pour un non, qui viennent vous mordiller les mollets dès que vous faites un geste qui leur déplaît... 

Ceux qui ont mené leur éducation  avec fermeté et logique – une main de fer dans un gant de velours – se retrouvent par contre aux côtés d’un petit chien pétillant de vie, drôle, qu’ils peuvent trimballer partout. 

À faire

  • Être ferme sans toutefois faire preuve de brutalité
  • Lui offrir des occasions de se défouler
  • L’habituer très tôt à la compagnie d’autres animaux

À ne pas faire

  • Le chouchouter à l’excès
  • Le laisser aboyer à tout va
  • Le garder toujours dans les bras, même s’il aime ça ! 




SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien, chat et NAC

Photo : 123rf

Éducation chiot

Partagez sur :

Assurez-le !

En savoir plus

Offrez à votre animal la protection qu'il mérite !

Découvrez l'assurance pour animaux de compagnie !

Je l'assure
Allô SantéVet

Dialoguez avec nos spécialistes !

SantéVet Web Call Back