La présence d'un chien ou d'un chat aide à vivre beaucoup mieux

Article publié le : 12/11/2010

La présence d'un chien ou d'un chat aide à vivre beaucoup mieux

Que ce soit sur le point de vue de l’humeur, tout autant que de celui de la santé, la présence d’un chien à ses côtés offre de nombreux bénéfices. Un docteur en médecine humaine revient dans un article sur tout ce que nous apporte les chiens, mais aussi les chats, au quotidien. 


« Les chiens savent s'y prendre pour rendre leurs maîtres plus confiants en eux, moins stressés et pourquoi pas, plus heureux ! »


C’est ce qu’analyse le Dr Philippe Presles dans un article publié sur le site e-sante.fr. « Comme le chien ne juge pas et est toujours content de voir son maître - quoi qu'il ait pu rater dans sa journée - il n'a pas son pareil pour redonner confiance en soi », explique-t-il. 


Grâce à ses manifestations de sympathie très marquées, le chien est donc selon lui « un bon "dopant" de notre humeur ».  Tous les propriétaires de chiens – mais aussi de chats en fait – ne le contrediront nullement !


Dans cet article, le Dr Philippe Presles rappelle également tous les bienfaits sur notre santé : « Caresser un animal (chien ou chat, d'ailleurs), abaisserait la tension artérielle, ralentirait la fréquence cardiaque, bref, favoriserait un état de relaxation et de mieux-être. Et en cas d'événement stressant (perte d'un proche, d'un travail etc.), la seule présence du chien diminuerait le niveau d'anxiété, la perception de solitude et donc le risque de plonger dans la dépression. »


15 % de consultations médicales en moins chez les propriétaires de chiens ! 


Avec mon compagnie à nos côtés, bous vivons donc mieux dans notre corps. Cela se vérifie sur le terrain. En effet, « la grande différence entre des adultes qui n'ont pas d'animal et ceux qui possèdent un chien, c'est 15 % de consultations médicales en moins et une réduction de 32 % du nombre annuel de nuits passées à l'hôpital, en faveur des propriétaires de toutous », explique encore le spécialiste en santé humaine. 


« Faut-il en conclure que nos chiens nous aident à rester en meilleure santé ? » se demande-t-il. Pour lui, c’est tout à fait plausible, « car lorsqu'on possède un chien, on s'oblige à marcher davantage (deux fois plus en moyenne). Or les bénéfices de la marche - et d'une activité physique régulière, en général - ne sont plus à démontrer : à la clé, il y a moins de surpoids, moins de stress, moins de difficultés pour trouver le sommeil, mais aussi moins d'hypertension artérielle, de diabète, de maladies cardiovasculaires et de cancers... »

Le chien : roi du lien social


Dans un autre article publié sur le même site - e-sante.fr  - le Dr Philippe Presles revient sur l’importance du chien dans la communication qui peut s’établir entre les maîtres. Cela aussi, tous les propriétaires de chiens le savent bien. Généralement, on ne fait pas un pas dans la rue sans échanger quelques mots avec un autre propriétaire de chien que l’on est amené à croiser. « Non seulement la présence du chien augmente le nombre d'interactions sociales, mais d'autres expériences ont prouvé que la présence du chien allait jusqu'à rendre son propriétaire plus sympathique. Entre amis des chiens, c'est le slogan "les amis de mes amis, sont mes amis" qui s'applique ! », explique dans son article le Dr Philippe Presles. 


Il cite enfin une étude ayant démontré que « l’on observe davantage de cohésion dans le groupe des personnes possédant un chien et les relations y sont facilitées, grâce à une atmosphère moins stressante et plus joviale. Finalement, on dit souvent qu'il ne manque au chien que la parole... mais il n'a pas son pareil pour délier celle des humains ! », conclut-il. 




Source : e-sante.fr



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien et chat


Photo : Fotolia.com


COMMENTAIRES