> > > Faire du sport avec son chien

Faire du sport avec son chien

Article publié le : 12/09/2012

Faire du sport avec son chien

Certains chiens ne peuvent se contenter des sorties quotidiennes pour leurs besoins. Les plus dynamiques doivent se dépenser, vider leur trop plein d’énergie. Il existe de nombreuses activités que l’on peut pratiquer dans un cadre purement ludique, au-delà des grandes balades et randonnées. 

Vivre aux côtés d’un chien, c’est respecter ses besoins. Toutes les races ne se ressemblent pas. Certaines ont davantage besoin de se dépenser que d’autres. 

Il est important de prendre en compte la nature de son chien dans un premier temps. Ainsi, on ne devra pas attendre, par exemple, d’un bulldog anglais qu’il accompagne son maître pour le footing. Lui, comme certains autres de ses congénères, n’est pas un chien sportif.

De même, un carlin n’aura pas les mêmes besoins physiques qu’un border terrier. Ou encore un dobermann devra pouvoir se dépenser. Ce ne sont que quelques exemples qui varient au grès des races… plus de 300 au total ! 

Dès lors que l’on connaît son compagnon, lui proposer une activité offre de nombreux avantages. L’un des plus intéressants est de renforcer la connivence et la complicité qui l’unit avec son maître tout en assurant son bien être tant physique que psychique. Et cela peut aussi profiter au maître  ! 

En outre, une activité – même ludique – peut être d’une précieuse aide dans le cadre de la socialisation et de l’éducation du chien. Elle permet aussi de lutter, comme les parties de jeu régulières, contre l'obésité.


De très nombreuses activités canines sont disponibles



Ceux qui désirent aller plus loin que les « simples » balades et grandes promenades en nature disposent de nos jours d’un large choix d’activités. A pratiquer en solo, dans le cadre d’associations ou en club canin. 

La plus connue des discipline est certainement l’agility où maître et chien participent ensemble, sont en symbiose. Et nul besoin de pratiquer cette activité dans le cadre de compétitions. Cela peut se faire uniquement pour le plaisir. 

Le fly-ball ou le frisbee dog, des disciplines assez récentes, sont aussi très ludiques. Désormais, on peut aussi faire « danser » son chien grâce à l’obérythmée. On peut aussi trouver des activités très "cool" pour les moins sportifs, comme l'attelage canin notamment. 

Le canicross est une autre activité, assez physique celle-ci, tant pour le chien que pour le maître. 

Ne privez pas votre compagnon de moments de détente et de jeu. Vous verrez, s’il y prend plaisir, la joie qu’il manifestera à chaque fois que sonnera l’heure d’un nouveau rendez-vous de sortie. Et, au retour, il retrouvera avec plaisir la douceur de son foyer… sainement fatigué pour un repos bien mérité. 

Pour aller plus loin

Suivant les races, il est aussi possible de proposer à son chien une activité qui soit en rapport avec ses aptitudes. L’obéissance, le pistage, la recherche en décombres, le cavage (recherche de truffes). 

Toutes les races ne sont pas autorisées à pratiquer les acticités comportant du mordant sportif. Mais il ne faut pas voir pour celles qui y ont accès un moyen d’inciter le chien à être agressif. Toutefois, ce type sport se destine aux maîtres avertis et surtout correctement encadré. 

 

Une bonne préparation

Certains sports canins demandent, comme chez les grands sportifs, de l’entraînement et une certaine préparation.

On ne peut pas en effet se lancer dans certaines activités demandant à l’animal de fournir des efforts plus ou moins importants sans échauffement. La conséquence pourrait être une rupture des ligaments croisés, des entorses, des foulures, etc. 

Même si ce type de problèmes est pris en charge par l’assurance santé du chien, mieux vaut ne pas tenter le diable ! 




SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Sylviane Bridoux - FSLC


Tags : Jeu  -  Éducation chiot  -  Obésité  -  Agility

COMMENTAIRES