> > > Et maintenant la Saint-Valentin pour cha...

Et maintenant la Saint-Valentin pour chats et chiens !

Article publié le : 10/02/2010

Et maintenant la Saint-Valentin pour chats et chiens  !

Tout est prétexte à faire consommer  ! Et à exhorter l'anthropomorphisme des maîtres. Ainsi, voit-on fleurir ces derniers jours des campagnes les incitant à ne pas oublier la Saint-Valentin, que ce soit pour leur chien ou pour leur chat ! Nous aurons tout vu. 

Un cadeau pour les fêtes de fin d'année, passe encore, mais si l'on se met à fêter le calendrier humain à nos compagnons, nous ne sommes pas sortis de l'auberge ! 


Il faudra donc penser à la fête des grand-mères pour notre chienne ou chatte âgée, à la fête des pères et des mères pour nos compagnons qui viennent d'avoir une portée... Tout cela, entre nous, n'est pas très sérieux. Qu'en pensez-vous ? 


Ne pas tomber dans l'excès


"Fêter" l'animal de compagnie que l'on a à ses côtés peut passer par des intentions toutes simples, sans tomber dans l'excès. Ce peut être une friandise distribuée avec modération. Elle est très utile pour récompenser, notamment dans le cadre de l'apprentissage des ordres. Ce peut être aussi, tout simplement, des marques d'affection (caresses, compliments...) et les chiens et les chats y sont très sensibles. 


En revanche, votre chien et votre chat n'ont aucune notion de ces cadeaux tombant pour des raisons qui leur sont totalement inconnues. Un nouveau jouet (balle, etc.) sera apprécié à n'importe quel moment de l'année sans qu'on ait eu besoin de forcer la main aux maîtres ! 



Humaniser l'animal : attention au revers de la médaille


A force de calquer nos modes de vie, nos manières de penser et de réagir sur nos chiens et nos chats, nous risquons tout simplement de détruire une relation qui doit être basée simplement sur le respect de la place de chacun. Un chien ou chat, aussi gentil soit-il, reste un animal de compagnie. En cela, il doit garder son rang. Chacun à sa place. 


Cela n'empêche nullement d'être agréable envers lui. Mais à trop en faire, on risque en fait de développer des troubles du comportement plutôt que de construire une cohabitation claire et saine.



Un chien ou un chat ne sera ni plus heureux ni plus sympathique si l'on se comporte envers lui comme s'il était un humain.

 



SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien et chat


Photo : DR


COMMENTAIRES