Comment les Français nourrissent leurs chiens et chats : une enquête fait le point

Article publié le : 17/09/2010

Comment les Français nourrissent leurs chiens et chats : une enquête fait le point

Une récente étude menée par l’institut BVA pour le compte des jardineries de l’enseigne Gamm Vert décrypte comment les Français alimentent leurs animaux domestiques. Il en ressort que les aliments spécialement élaborés arrivent en tête des choix. Et, surtout, que les maîtres n’ont pas conscience des problèmes de surpoids chez leurs compagnons ! 

Alors que la France dénombre 7,8 millions de chiens et 10,7 millions de chats, Gamm vert a fait appel à l’institut de sondage BVA* afin de savoir comment les Français alimentent leurs animaux de compagnie. 

Cette enquête a porté sur 992 personnes propriétaires de chiens et de chats de manière à dresser un panorama des pratiques d’alimentation des animaux domestiques français. Les résultats du sondage Gamm vert bVA sont sans équivoque, notent les analystes de cette étude : les propriétaires d’animaux domestiques sont une large majorité (72 %) à plébisciter les aliments préparés, synonymes de praticité. 

L’étude tente également à montrer que les maîtres n’ont pas conscience des problèmes de surpoids chez leurs animaux de compagnie.  Alors que l’on estime en effet à 40% la population d’animaux domestiques en surpoids, seulement 13 % des propriétaires d’animaux en ont conscience… 


78 % de maîtres pressés ! 


Ses propriétaires de chats et de chiens représentent donc une large majorité à nourrir leurs animaux avec des aliments spécialement élaborés, cela serait selon l’enquête dû en grande partie pour le gain de temps que cela représente. Dans ce domaine, l’étude révèle que les catégories des « français pressés » sont composées des cadres supérieurs (78 %), des urbains (76 %), des 35-49 ans (79 %).

Ce sont ceux qui optent le plus souvent pour des aliments exclusivement dédiés aux animaux. Les propriétaires de chats sont proportionnellement plus nombreux que les propriétaires de chiens à opter pour les croquettes et autres pâtées (77 % contre 65 %). 

Les autres modes d’alimentation arrivent loin derrière d’après l’enquête : les mélanges d’aliments pour animaux et de consommation courante (24 %),  les restes de tables (5 %), enfin l’alimentation maison raisonnée, c’est-à-dire équilibrée avec complément minéral vitaminé (3 %). 


Les chiens plus gâtés que les chats ! 


L’enquête démontre également que plus de la moitié des maîtres interrogés donne des friandises à leurs chiens (53 %) et plus d’un tiers (34 %) leur en donne même au moins une fois par semaine. En comparaison, les propriétaires de chats n’auraient pas ce réflexe friandise : les trois quarts n’en donnent jamais à leur compagnon. 

Y a-t-il des profils plus ‘’gâteurs’’ ?, se demande les analystes de l’enquête. La réponse est : Oui ! Ce sont les hommes, les jeunes et également les urbains. Ces derniers veulent sans doute apporter un peu de fantaisie dans une nourriture jugée monotone, eux qui nourrissent le plus souvent leur compagnon avec du « tout fait », indique encore l’étude. 


Surpoids : l’amour rend aveugle ? 


Toujours selon cette enquête, 98 % des Français considèrent que leur animal est en bonne santé ! Une proportion extrêmement élevée. Quand on s’intéresse au poids de leur chien et de leur chat seuls 2 Français sur 10 avouent qu’on leur a déjà fait une remarque sur le sujet, et seul un peu plus d’un sur 10 (13 %) considère que ces remarques sont fondées.  

Ils sont exactement la même proportion à avoir déjà mis leur animal au régime. A la lumière des différentes études vétérinaires qui montrent que la population des chiens et chats en surpoids est plutôt proche respectivement des 40 % et 27 %, on ne peut que constater un certain aveuglement des Français sur cette question, indique cette étude avant de conclure que « les urbains sont proportionnellement un peu plus nombreux (15 %) que les autres à relever des problèmes de poids chez leur chien ou leur chat. Une vie parfois trop sédentaire représente également un impact sur le poids des animaux ! » 

* Étude Gamm Vert - BVA réalisée en juin 2010 sur 992 personnes propriétaires de chiens et chats. 

Quelques chiffres à retenir

- Plus de la moitié des maîtres de chiens (53 %) leur donnent des friandises).

- 65% des propriétaires nourrissent leurs chiens avec uniquement des aliments dédiés. 

- 40 % des chiens sont en surpoids alors que 98 % des Français considèrent que leur animal est en bonne santé. 



SantéVet

Le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et NAC

 

Photo : Fotolia.com


Tags : Croquettes  -  Friandise  -  Obésité

COMMENTAIRES