Peut-on laver son chat ?

Un bain peut tout à fait être envisagé. L'important est d'utiliser de bons produits. Il viendra compléter le brossage et contribuera au maintien de la beauté du poil de votre chat. Habituez votre chaton très tôt à cette « épreuve » vous facilitera les choses ! 


Le chat n’a pas le même pH que le nôtre. Aussi, s’il est tout à fait possible de donner un bain (ou doucher) son chat de temps à autre, cela ne doit se faire qu’avec l’utilisation d’un shampoing adapté. Même le plus doux des shampoings pour bébé humain est à proscrire. 

Certains shampoings sont fonction de la nature du poil, de leur couleur aussi. Il y a également des shampoings traitants (antiparasitaires), des démêleurs, des embellisseurs, etc. Les laboratoires et les fabricants ont fait d’énormes progrès et chaque maître trouvera dans le commerce ou chez son vétérinaire le produit qui convient le mieux à son compagnon.

Comme pour le brossage, l’idéal est d’habituer le chaton le plus tôt possible. Il existe bien des shampoings secs, mais ils n’ont pas les mêmes « pouvoirs » qu’un bon bain. Mais l'on peut les réserver aux chats malades ou « rebelles » !

Prenez bien garde aux réactions de votre chat, car pas très ami avec le pommeau de douche, il risque de s’accrocher à votre bras pour s’échapper. Les coups de griffes ne sont pas à exclure dans ces cas là. 

Tentez de créer une ambiance « zen », un climat de confiance afin de ne pas stresser le chat, surtout les premières fois.  

Avant de baigner l’animal, il faut le brosser et le peigner et, s'il a le poil long, s'assurer que celui-ci est bien démêlé. 


Un bon séchage


L'eau sera réglée à 35-40 °C et prenez soin, comme on le ferait pour un bébé, de tester la température vous-même.

Commencez par mouiller le chat complètement, de la tête (évitez les yeux et les oreilles) à la queue, puis, à l'aide d'une éponge ou à la main, frottez-le avec le shampooing, en évitant que celui-ci ne pénètre également dans les yeux et les oreilles. 

Au besoin, protégez ces dernières à l’aide de coton. Insistez sur les pattes, les espaces interdigitaux. Rincez ensuite tout le corps à l'eau tiède en prenant soin de ne pas laisser de shampooing. Recommencez éventuellement le savonnage et le rinçage.

Cette opération terminée, enroulez-le dans une serviette chaude. Frottez-le vigoureusement, essuyez-le. 

Séchez-le avec un sèche-cheveux réglé à température moyenne sans trop approcher l’appareil du chat. Veillez à ce que le chat ne prenne pas froid après le bain. 

En effet, une couche de sébum recouvre sa peau et sert à sa régulation thermique. Or ce film protecteur ne résiste pas aux savons.


A retenir

Certains shampoings traitants font partie de la prise en charge médicale de maladies cutanées et leur utilisation se fera alors sur prescription vétérinaire. L'achat des shampoings, en règle générale, peut être financé par le forfait prévention contenu dans certaines formules d'assurance santé chat




SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien et chat


Dessin : SantéVet


Poster un commentaire

cryptogramme
Recharger l'image

Commentaires

Il n'y a actuellement aucun commentaire, soyez le premier à commenter !

Rechercher

Santévet Mag

Abonnez-vous gratuitement et recevez chaque mois nos conseils, nos offres...

200_208_cc_chat_code
ArrondiHautGaucheArrondiBasGaucheArrondiHautDroiteArrondiBasDroite

Témoignage

Temoignage_chat Jacqueline, maîtresse de Bali :

Bali a eu une infection pulmonaire due a priori à un virus. Il a fallu la mettre sous antibiotiques.
La même année, elle a souffert d’une cystite. Sans Cat Indoor de SantéVet, j’aurai dû débourser 370 €. Je n’ai eu à payer que les 50 € de franchise annuelle pour soigner Bali.
Close Photo

Apprenez à découvrir votre animal

Chaque semaine recevez un conseil du Docteur Valérie Dramard, vétérinaire
Ce programme est gratuit et sans obligation d'achat.
Votre adresse e-mail sera seulement utilisée dans le cadre de ce programme.
  •  
  •