Griffes, yeux, dents, oreilles : les soins courants chez le chat

Griffes, dents, yeux, oreilles devront être inspectées régulièrement et nettoyés à l’aide de produits adaptés si besoin. Cela contribuera au bien-être du chat, sans compter que ces moments passés à s’occuper de lui renforceront les liens qui unissent l’animal à son maître. Des gestes simples auxquels il convient d'habituer le chat dès son plus jeune âge. 


La coupe des griffes

Le chat s’occupe lui-même de ses griffes. Il les rogne, se les fait sur son griffoir (ou ailleurs !). Mais les griffes poussent de façon continue et le chat aussi doué soit-il ne les use pas toujours « complètement ». Le maître aura recours à un coupe-griffes spécialement étudié.

Le coupe-griffes que l'on trouve dans les commerces spécialisés ainsi que chez les vétérinaires permet grâce à son système de ne pas aller trop loin. 

Il faut effectivement être prudent lors de la coupe des griffes afin de ne pas toucher la pulpe. La zone vascularisée saigne abondamment en cas de coupure.

Le nettoyage des dents

La formation de tartre n’est pas seulement responsable de mauvaise haleine chez le chat. Les infections bucco-dentaires peuvent aussi être responsables de troubles sévères. 

Inspecter les dents de son chien et de son chat doit devenir un rituel. Une dent cassée, un abcès ou n’importe quel traumatisme dans la bouche peut avoir des répercutions sur d’autres organes. 

Ces petits bobos ne sont surtout pas à prendre à la légère. Détectés et soignés à temps permettra au chien et au chat de manger normalement, sans souffrir, et assurera une bonne partie de son bien-être.

Il existe désormais des brosses à dents, des doigtiers et des dentifrices spécialement conçus pour les chats, disponibles chez votre vétérinaire. Ce dernier pourra vous expliquez la technique, l’idéal étant d’habituer le chat au brossage dès son plus jeune âge. 

Certains éleveurs assurent que l’on peut « gratter » soi-même les dépôts dès lors que l’on surveille régulièrement sa formation. Mais un jour ou l’autre, il faudra envisager le détartrage par le vétérinaire. C’est quasi incontournable. Cela se pratique sous anesthésie « légère », par ultrasons. Généralement, l’animal est déposé le matin à jeun à la clinique et récupéré l’après-midi même. 

Il existe aussi des friandises spécialement adaptées. Leur mastication, tout comme celles de certaines croquettes haut de gamme, ont en quelque sorte l’effet mécanique de la brosse. Hill’s a par exemple développé dans la gamme Precription Diet disponible chez les vétérinaires la formule T/D pour les chats souffrant de problèmes bucco-dentaires. Là aussi, votre vétérinaire pourra vous en expliquer l’intérêt. 

Le nettoyage des yeux


L’œil est un organe fragile. Au moindre écoulement inhabituel ou de toute rougeur, il est important de consulter votre vétérinaire. Il ne faut surtout pas avoir recours à l’automédication. 

Sinon, pour les soins courants, le tour et le coin des yeux peuvent être nettoyés à l’aide d’une solution adaptée que vous trouverez chez le vétérinaire. Certaines races sont prédisposées à ce genre de petit « soucis », comme les persans du fait de leur face aplatie. 

Le soin des oreilles

En contrôlant les oreilles, il sera possible de détecter la présence éventuelle d’une gale, qui se caractérise par la présence d’impuretés, mais aussi une mauvaise odeur. Dans ce cas-là, une consultation s’imposera. Régulièrement, une lotion pour chat permettra l’entretien courant. N’utilisez pas de coton-tige. Sa manipulation risquerait de repousser le cérumen, voire de blesser le tympan. L’anatomie de l’oreille du chat est différente de la nôtre. Un morceau de papier absorbant, un coton à démaquiller (voire une lingette démaquillante hypoallergénique si l’on n’utilise pas de produit) que l’on pose au bout de son doigt sont à préférer. 

Après avoir instillé quelques gouttes dans une oreille et masser, le chat se secouera la tête, ce qui éliminera une partie des impuretés, le reste de celles remontant en surface étant nettoyé avec votre intervention. On en profitera pour nettoyer également les pavillons.




SantéVet

Le spécialiste de l'assurance santé chien et chat

Dessin : SantéVet


Poster un commentaire

cryptogramme
Recharger l'image

Commentaires

jo.val
12/07/2010
Bonjour,
Je viens d'adopter un chat (en réalité un sauvetage) auprès de la SPA de la Roche sur Yon en Vendée.
Ce chat a près de 12 ans et ne peut malheureusement être assuré par votre compagnie.
C'est triste pour ces petites bêtes qui ont encore le droit de vivre très longtemps.
Bien à vous.

Rechercher

Santévet Mag

Abonnez-vous gratuitement et recevez chaque mois nos conseils, nos offres...

200_208_cc_chat_code
ArrondiHautGaucheArrondiBasGaucheArrondiHautDroiteArrondiBasDroite

Témoignage

Temoignage_chat Jacqueline, maîtresse de Bali :

Bali a eu une infection pulmonaire due a priori à un virus. Il a fallu la mettre sous antibiotiques.
La même année, elle a souffert d’une cystite. Sans Cat Indoor de SantéVet, j’aurai dû débourser 370 €. Je n’ai eu à payer que les 50 € de franchise annuelle pour soigner Bali.
Close Photo

Apprenez à découvrir votre animal

Chaque semaine recevez un conseil du Docteur Valérie Dramard, vétérinaire
Ce programme est gratuit et sans obligation d'achat.
Votre adresse e-mail sera seulement utilisée dans le cadre de ce programme.
  •  
  •